Publication

Droit fiscal international: impôts sur les revenus

Malherbe, J. 1994 Bruxelles: s.n.910 p.

Research output: ScientificBook

APA

Malherbe, J. (1994). Droit fiscal international: impôts sur les revenus. Bruxelles: s.n.

Author

Malherbe, Jacques / Droit fiscal international : impôts sur les revenus.

Bruxelles : s.n., 1994. 910 p.

Research output: ScientificBook

Harvard

Malherbe, J 1994, Droit fiscal international: impôts sur les revenus. s.n., Bruxelles.

Standard

Droit fiscal international : impôts sur les revenus. / Malherbe, Jacques.

Bruxelles : s.n., 1994. 910 p.

Research output: ScientificBook

Vancouver

Malherbe J. Droit fiscal international: impôts sur les revenus. Bruxelles: s.n., 1994. 910 p.


BibTeX

@book{3f1854970b5b42cd89d283866792e558,
title = "Droit fiscal international: impôts sur les revenus",
abstract = "Introduction: Si le droit fiscal est l’ensemble des règles de droit en vertu desquelles un Etat prélève des impôts, c’est-à-dire impose des contributions qui ne sont pas la rémunération d’une prestation déterminée, le droit fiscal international présente un rapport renforcé avec le concept de souveraineté nationale s’exerçant sur un territoire (1). Les situations génératrices de la dette d’impôt présenteront souvent un aspect d’extranéité. Les Etats pourront ignorer celle-ci et prélever l’impôt. Ils réaliseront souvent qu’ils ont avantage à limiter cette perception, soit unilatéralement, souvent à charge de réciprocité, soit conventionnellement, en vertu de traités bilatéraux, voire multilatéraux. Le droit fiscal international sera donc, au premier chef, l’ensemble des règles de droit interne ou international régissant la perception de l’impôt en rapport avec des faits générateurs comportant au moins un élément d’extranéité. Dans une perspective plus large, voire comparatiste, le droit fiscal international sera l’étude des techniques juridiques appliquées à l’imposition de situations transfrontalières (2). Il s’agit là d’une problématique essentielle, notamment pour l’aménagement des systèmes d’imposition des sociétés dans une perspective d’efficacité et d’élimination des distorsions (3). La source — loi interne ou traité international — importera peu, puisque les sources de droit proprement internationales n’ont d’effet dans les systèmes étatiques que par la réception de la règle internationale en droit positif interne. En revanche, certaines règles supranationales peuvent avoir un effet direct en droit interne (4).",
keywords = "Rechtsvergelijking (vorm), 4.220 België, Internationaal belastingrecht, 86.61 belastingrecht",
author = "Jacques Malherbe",
note = "Relation: http://www.rug.nl/ Rights: University of Groningen",
year = "1994",
isbn = "2804401286",
publisher = "s.n.",

}

RIS

TY - BOOK

T1 - Droit fiscal international

T2 - impôts sur les revenus

AU - Malherbe,Jacques

N1 - Relation: http://www.rug.nl/ Rights: University of Groningen

PY - 1994

Y1 - 1994

N2 - Introduction: Si le droit fiscal est l’ensemble des règles de droit en vertu desquelles un Etat prélève des impôts, c’est-à-dire impose des contributions qui ne sont pas la rémunération d’une prestation déterminée, le droit fiscal international présente un rapport renforcé avec le concept de souveraineté nationale s’exerçant sur un territoire (1). Les situations génératrices de la dette d’impôt présenteront souvent un aspect d’extranéité. Les Etats pourront ignorer celle-ci et prélever l’impôt. Ils réaliseront souvent qu’ils ont avantage à limiter cette perception, soit unilatéralement, souvent à charge de réciprocité, soit conventionnellement, en vertu de traités bilatéraux, voire multilatéraux. Le droit fiscal international sera donc, au premier chef, l’ensemble des règles de droit interne ou international régissant la perception de l’impôt en rapport avec des faits générateurs comportant au moins un élément d’extranéité. Dans une perspective plus large, voire comparatiste, le droit fiscal international sera l’étude des techniques juridiques appliquées à l’imposition de situations transfrontalières (2). Il s’agit là d’une problématique essentielle, notamment pour l’aménagement des systèmes d’imposition des sociétés dans une perspective d’efficacité et d’élimination des distorsions (3). La source — loi interne ou traité international — importera peu, puisque les sources de droit proprement internationales n’ont d’effet dans les systèmes étatiques que par la réception de la règle internationale en droit positif interne. En revanche, certaines règles supranationales peuvent avoir un effet direct en droit interne (4).

AB - Introduction: Si le droit fiscal est l’ensemble des règles de droit en vertu desquelles un Etat prélève des impôts, c’est-à-dire impose des contributions qui ne sont pas la rémunération d’une prestation déterminée, le droit fiscal international présente un rapport renforcé avec le concept de souveraineté nationale s’exerçant sur un territoire (1). Les situations génératrices de la dette d’impôt présenteront souvent un aspect d’extranéité. Les Etats pourront ignorer celle-ci et prélever l’impôt. Ils réaliseront souvent qu’ils ont avantage à limiter cette perception, soit unilatéralement, souvent à charge de réciprocité, soit conventionnellement, en vertu de traités bilatéraux, voire multilatéraux. Le droit fiscal international sera donc, au premier chef, l’ensemble des règles de droit interne ou international régissant la perception de l’impôt en rapport avec des faits générateurs comportant au moins un élément d’extranéité. Dans une perspective plus large, voire comparatiste, le droit fiscal international sera l’étude des techniques juridiques appliquées à l’imposition de situations transfrontalières (2). Il s’agit là d’une problématique essentielle, notamment pour l’aménagement des systèmes d’imposition des sociétés dans une perspective d’efficacité et d’élimination des distorsions (3). La source — loi interne ou traité international — importera peu, puisque les sources de droit proprement internationales n’ont d’effet dans les systèmes étatiques que par la réception de la règle internationale en droit positif interne. En revanche, certaines règles supranationales peuvent avoir un effet direct en droit interne (4).

KW - Rechtsvergelijking (vorm)

KW - 4.220 België

KW - Internationaal belastingrecht

KW - 86.61 belastingrecht

M3 - Book

SN - 2804401286

BT - Droit fiscal international

PB - s.n.

ER -

ID: 14621970